Conseils
ECLAIRAGE CONNECTE
Publié le 12/05/2022

Idée lumineuse : associez votre lumière connectée à un assistant vocal !

Juste une petite phrase à prononcer et les lumières connectées de votre salon ou de vos chambres s’allument selon vos goûts. Avec les assistants vocaux de Google Home ou Alexa Amazon, rien de plus facile. Vous êtes sur la bonne voix ! 

Lumière connectée et Amazon Alexa 

Avec le boom de la maison connectée, les marques de domotique jouent de plus en plus le jeu de l’ouverture et de la compatibilité. Résultat, les possibilités et les interactions entre appareils se multiplient, pour le plus grand plaisir des occupants. Avec son assistant Alexa, Amazon l’a bien compris ! Du côté des ampoules et autres lumières connectées, la commande vocale se généralise aussi. Et tout a été pensé pour que cela soit facile d’installation, de configuration et bien sûr d’utilisation. Explications. 

Comment programmer mes lumières connectées avec Alexa ? 

Vous possédez des éclairages connectés, une enceinte connectée et Amazon Alexa ? C’est parfait ! Cela signifie que vous allez sûrement pouvoir les associer et piloter vos lampes et ampoules connectées rien qu’à la voix. 

Dans un premier temps, assurez-vous que vos lumières connectées – il peut s’agir d’ampoules, de douilles ou encore d’interrupteurs connectés – fonctionnent et que vous avez téléchargé et configuré l’application officielle de la marque. Vous aurez besoin d’installer également l’application Amazon Alexa et configurer puis associer votre éventuelle enceinte connectée (par exemple Amazon Echo). Celle-ci n’est pas indispensable dans la mesure où la commande vocale est aussi possible via votre smartphone. Si vous avez Echo, assurez-vous au préalable de disposer de la dernière mise à jour. Pour aller plus vite, demandez-lui : « Alexa, votre logiciel est-il à jour ? » Facile. 

A présent, tout se fait depuis l’application Alexa Amazon. Dans le menu « Appareils », appuyez sur le symbole « + » pour ajouter un appareil. Il vous suffit dès lors de sélectionner « Lumière » et de choisir ensuite la marque de vos équipements à associer. Notez qu’avec certaines des plus grandes marques, Alexa est capable de détecter instantanément les nouveaux équipements et de les ajouter, ce qui vous fera gagner encore plus de temps. 

Ceci étant fait, Amazon Alexa va procéder à la synchronisation. Une fois cette étape validée, vous pourrez commander vos lumières connectées à la voix. Ne reste plus qu’à maîtriser les quelques commandes vocales reconnues par l’assistant vocal : « Alexa, éteins la lumière », « Alexa, mets l’ambiance coucher de soleil »… Si vous avez des ampoules connectées multicolores, alors vous pouvez aussi déclamer : « Alexa, change la couleur de la lumière du salon en vert ». Vous allez vite y prendre goût ! 

Notez que depuis votre application de lumière connectée ou directement depuis l’application Amazon Alexa, vous aurez besoin de nommer vos ampoules ou lumières connectées, ainsi que les pièces ou zones de la maison (appelées « groupes »), pour pouvoir contrôler facilement tout votre éclairage, pièce par pièce.  

 

Lumière connectée et l’assistant Google Home 

Le pilotage de vos lumières connectées avec la commande vocale de l’assistant Google est assez similaire à celui d’Amazon Alexa… et tout aussi intuitif et simple d’utilisation. 

 
Comment programmer mes lumières avec Google Home ? 

Vos enceintes connectées Google Home ou Google Nest sont tout ouïes pour écouter vos commandes vocales d’éclairage connecté ! Comme avec Alexa, vous devrez sûrement d’abord vous rendre sur l’application de la marque afin de configurer et associer votre ou vos nouvelles ampoules connectées. Ensuite, vous allez procéder à la synchronisation et la configuration sur l’application Google Home, et donc rendre l’assistant vocal opérationnel. 

Bonne nouvelle : cette étape ne vous prendra normalement que quelques minutes ! 

Sur l’application Google Home, cliquez sur le symbole + pour ajouter un appareil, puis sélectionnez le nom de la marque de votre lumière connectée à associer. Et si vous disposez déjà d’une box domotique qui vous permet de piloter vos équipements connectés, alors associez Google Home à votre box. 

Lors de la configuration sur l’appli Google Home, vous allez pouvoir localiser vos ampoules et éclairages connectés grâce aux « groupes ». Cette configuration vous permettra de retrouver ensuite très vite vos lampes et lumières connectées. Si la synchronisation s’est bien déroulée, c’est tout bon ! Google Home peut désormais piloter votre éclairage. « OK Google, allume la lumière de la cuisine ».  

Comme avec Amazon Alexa, Google Home vous donne bien sûr la possibilité de créer vos routines pour faciliter les commandes vocales de vos lumières connectées et tous vos autres équipements domotiques associés. Une routine, un « OK Google », et vous voilà en train de piloter à la voix, d’une seule phrase, vos éclairages, ouvrants, chauffage...  

 

Créer des routines avec Alexa… mais pourquoi s’arrêter aux lumières ? 

Google Home et Amazon Alexa vous permettent de créer des scénarios appelés « Routines », outil simple pour programmer une succession d’actions impliquant plusieurs équipements, dont vos lumières connectées. Avec les routines programmées, vous n’aurez plus qu’une seule phrase personnalisée à dire au lieu de deux ou trois (ou plus !). Encore un sacré gain de temps et de confort. 

Les routines vont aussi vous permettre de programmer des plages horaires d’allumage ou d’extinction, pièce par pièce, ou de mettre en place des scénarios d’ambiance, pour créer, par exemple, un éclairage chaleureux lors de vos soirées ou encore tamisé pour un film dans les meilleures conditions. 

Avec Amazon Alexa, la création de routines est plutôt simple. Dans l’application, il vous suffit d’ajouter « Routines » et de créer une nouvelle routine d’éclairage. Elle devra bien sûr avoir un nom, car c’est celui-ci que vous prononcerez pour la commande vocale. Avec l’option « A l’heure », vous allez pouvoir préparer des programmations horaires, et si vous souhaitez qu’elles se répètent tous les jours ou certains jours, direction l’option « Répéter ». 

Evidemment la commande vocale Alexa ne se limite pas aux lumières connectées. Vous allez pouvoir imaginer des routines plus étoffées encore, associant vos éclairages et d’autres appareils de domotique : thermostats, volets roulants, multimédia… Le matin, une routine « réveil » vous allumera des lumières douces, augmentera le thermostat, ouvrira vos stores et enclenchera la radio… sans oublier d’allumer la machine à café. Tout cela en une phrase et quelques secondes seulement. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres ! 

Amazon Alexa permet de créer au total 99 routines, autant dire qu’il y a de quoi se faire plaisir. En plus, l’application vous propose des routines prédéfinies, bien utiles pour débuter. 

 

Comment créer une routine avec Google Home ? 

Google Home vous permet de créer vos routines de la même manière qu’avec Amazon Alexa. Voici les étapes à suivre : 

  1. Ouvrez l'application Google Home 

  1. Cliquez sur « Paramètres », puis plus bas sur « Services proposés par l'Assistant Google », et enfin sur « Plus de paramètres » 

  1. Sélectionnez « L'assistant », puis « Routines » 

  1. Ajoutez une routine 

  1. Sous « Quand... », sélectionnez « Ajouter une action », puis « Ajouter ». Indiquez la phrase à prononcer pour lancer la routine. Enregistrez ! 

  1. Sous « L'assistant... », cliquez enfin sur « Ajouter une action », puis définissez l'action que l'Assistant Google devra réaliser. Cliquez sur « Ajouter » et votre routine est prête ! 

 

Avec quels produits liés aux éclairages connectés pouvez-vous utiliser votre assistant vocal ? 
 

De plus en plus de lumières connectées sont aujourd’hui compatibles avec les principaux assistants vocaux du marché, que ce soit l’assistant Google, Amazon Alexa, et bien d’autres. Cela est rendu possible par le recours à des protocoles de communication ouverts (comme Zigbee). 

Mais l’éclairage connecté ne se limite pas aux ampoules connectées, on trouve aussi des prises connectées (intégrales ou via l’ajout de micromodules dans des prises existantes) ou des douilles connectées. De nombreux modèles de ces équipements sont eux aussi compatibles avec les écosystèmes de Google Home ou Amazon. Comment être sûr qu’ils le soient ? La plupart du temps, les fabricants le précisent désormais. Vous pouvez facilement trouver cette information dans les caractéristiques ou la notice de votre produit.  

Pour la synchronisation et la configuration sur Google Home, soyez serein, l’ajout de ces objets connectés se fait de la même manière qu’avec des ampoules connectées.